La Vision de Bien sur Terre

"Un Tiers-Lieux Apprenant pour une coopération

puissante, éclairée et engagée"

Commençons par des définitions : c'est quoi l’Économie Sociale et Solidaire, les Tiers-Lieux et un Tiers-Lieux Apprenant ?


Économie Sociale et Solidaire (ESS)

L'ESS est définie par l’État dans  la loi "Hamon" du 

Elle est un mode d'entreprendre et de développement économique (...) qui remplissent les conditions cumulatives suivantes :

1° Un but poursuivi autre que le seul partage des bénéfices ;
2° Une gouvernance démocratique (...)
3° Une gestion conforme aux principes suivants :
a) Les bénéfices sont majoritairement consacrés à l'objectif de maintien ou de développement de l'activité de l'entreprise ;
b) Les réserves obligatoires constituées, impartageables, ne peuvent pas être distribuées.


Les Tiers-Lieux

(TL)

Les Tiers-Lieux (TL) sont des acteurs engagés se réclamant de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS).

A l'origine, tiers désignait un lieu troisième entre la maison et le travail. Aujourd'hui, les TL sont des espaces physiques ou virtuels. Ils sont prévus pour accueillir des communautés diverses afin de permettre à celles-ci de se rencontrer et de partager librement ressources, compétences et savoirs.

Un bar associatif/recyclerie, une école alternative, un fablab/coworking sont des exemples de TL vitalisant le Territoire pour être ensemble Bien sur Terre !


Un Tiers-Lieux Apprenant

(TLA)

Le Tiers-Lieux Apprenant (TLA) est ensemble de Tiers-Lieux (TL), habituellement séparés, centré sur le co-apprentissage. Sa pertinence et sa pérennité sont garantis par une communauté et des stratégies permettant de s'apprendre et de se transmettre mutuellement.

Voué à être intergénérationnel, le TLA va favoriser les rencontres entre populations hétérogènes qui n'ont pas vocation à se rencontrer habituellement.

Tisseur de lien social et de projets citoyens, le TLA s'empare aussi des processus d'inclusion sociales et d'insertion professionnelles.

Les Tiers-Lieux Apprenants "façon" Bien Sur Terre partagent des objectifs, une logique de place de marché et des facteurs clés de réussite
      Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

      Les objectifs visés par nos Tiers Lieux Apprenants

      Nous avons pour intentions de :

      •  Promouvoir l’Économie Sociale et Solidaire
      •  Faciliter la coopération entre ses usagers, entre les structures qu’il héberge et avec d’autres lieux.
      •  Susciter les échanges de biens et services, la mutualisation et la transmission de savoirs, savoirs faire et savoirs être par une diversité de propositions (formelles et informelles).

      Et aussi de :
      •  Mobiliser de multiples compétences au travers d’activités très diverses.
      •  Stimuler la rencontre d’une grande variété de personnes au sein de ses espaces.
      •  Faciliter les projets, organiser et valoriser les retours d’expériences et l'évolution continue.
      •  Ouvrir sur le territoire et favoriser les relations de mixité intergénérationnelle et interculturelle par leur pratique quotidienne.
      •  S'appliquer à soit-même ce qu'on promeut.

      Prêt pour l’aventure ?
      Laissez vous inspirer !

      Odoo- Echantillon n° 2 pour trois colonnes

      Une place de marché modernisée

      Nous rendons possible de:

      •  Transformer en gisement ce qui est considéré encombrant
      •  Tester et améliorer sa capacité à faire avec les mains
      •  Apprendre et transmettre, quelque soit son niveau
      •  Créer et/ou développer son activité

      Et aussi :
      •  Prendre soin de soi et de son environnement
      •  Prendre le temps d'observer
      •  Être en lien avec le vivant (animal, végétal)
      •  Trouver sa place professionnelle, citoyenne
      •  Être soutenu pour réaliser ses rêves, ses projets
      •  Nouer des relations inter-générationnelles

      Vous souhaitez savoir comment rassembler tout cela dans un même lieu? Discutons-en !

      Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes

      Les facteurs clés de réussite

      Nous nous appuyons sur :

      •  Des architectures multidimensionnelles favorables à la coopération
      •  Un cadre de permission et de protection
      •  La présence d’un « Dauphin », gardien des valeurs choisies par la communauté du TLA
      •  Des moments de rencontres, d’échanges et de convivialité
      •  Un accompagnement mutuel

      Et aussi sur :
      •  La présence d'au moins 80% de structure ESS pour viser et s’obliger collectivement à :
          •  la transparence financière
          •  privilégier "l'économie du don"
          •  investir les "communs"
      •  La collecte des envies des usagers et expression des besoins
      •  La co-responsabilité du bon fonctionnement de l'ensemble.

      Vous voulez en savoir plus sur ces facteurs clés? Rencontrons-nous !

      ZOOM SUR LES ARCHITECTURES DE COOPÉRATION


      Avec le prisme des architectures coopératives, notre méthodologie d’émergence, de formation et d’accompagnement de communautés sur le long terme fait le lien entre différentes dimensions habituellement séparées.

      L’un des principes forts est d’aller au delà de la seule architecture “visible” de l’aménagement des espaces en intégrant des architectures “invisibles” favorables à la coopération comme des outils numériques, des modus operandi et des espaces-temps structurés.

      Par exemple l’attention à se doter des processus adaptés, compris et appliqués dans tous les domaines : décisions, communication, échanges, reconnaissances, apprentissages, financement...